Jacksterada

Cristal & Nuances - Bijoux en perles - Mariage des couleurs

22 septembre 2008

Péguy: Je suis juste passé dans la pièce à côté

Poème de Péguy, d'après une prière de St Augustin

L'amour ne disparaît jamais, la mort n'est rien.
Je suis seulement passé dans la pièce à côté.
Je suis moi, tu es toi. 
Ce que nous étions l'un pour l'autre nous le sommes toujours.

Donne-moi le nom que tu m'as toujours donné.
Parle-moi comme tu l'as toujours fait.
N'emploie pas un ton différent, ne prends pas un air solennel ou triste.

Continue à rire de ce qui nous faisait rire ensemble.
Prie, souris, pense à moi.
Prie pour moi.
Que mon nom soit prononcé à la maison comme il l'a toujours été,
sans emphase d'aucune sorte, sans une trace d'ombre.

La vie signifie tout ce qu'elle a toujours signifié.
Elle est ce qu'elle a toujours été.
Le fil n'est pas coupé.
Pourquoi serais-je hors de ta pensée simplement parce que je suis hors de ta vie...
Je t'attends, je ne suis pas loin, juste de l'autre côté du chemin.
Tu vois, tout est bien.


Maman, ma vie me semble si vide sans toi ! tu me manques tellement ....

Chiffon

Posté par Jacksterada à 21:09 - Tu me manques ! - Commentaires [7] - Permalien [#]

Commentaires

    Ce poème est merveilleux mais ne comble pas l'absence de l'être cher et disparu. Comme j'aimerais pouvoir t'aider et porter un p'tit bout de ton chagrin,te libérer un peu ...
    Je t'embrasse fort.

    Posté par armorblue, 22 septembre 2008 à 23:00
  • Ce poème est magnifique.
    L'absence de nos parents ou d'un être cher représente un grand vide mais il sera toujours rempli par la certitude qu'ils seront toujours dans nos coeurs, en nous et avec nous.
    Biz
    Amicalement

    Posté par Veronike, 12 octobre 2008 à 23:37
  • Oh ! comme je suis heureuse de te retrouver. D'un blog à un autre ... ton message m'a interpellée .... Et c'était toute ta délicatesse que je retrouvais ....
    20ans déjà pour la mienne , c'est plus doux maintenant, mais toujours une absence !
    J'espère que tu t'adaptes bien dans ton nouvel environnement .... Désolée, je n'ai pas trouvé d'endroits pour te contacter, mais ici avec ce poême, je suis bien
    Je t'embrasse
    Christiane

    Posté par cw47, 24 août 2009 à 01:30
  • ce pôeme,..ce poeme me fait autant de mal que de bien... Je crois que je suis dans le meme cas que toi. Ma maman est partie il y a bientot 9 mois et on a lu ce poeme ce jour là. Le vide d'une mère est plus fort que tout, on avance car elle nous a demander d'avancer, on y pense chaque heure, minute, et seconde mais il ne faut pas perdrre de vue que notre étoile est là derrière notre epaule... il faut garder à l'esprit (meme si c'est dur) qu'elle est là...juste là...de l'autre coté du chemin....

    Posté par doris26, 27 octobre 2010 à 11:33
  • Pour moi c'est encore frais, je n'arrive pas à dire son nom, ni à penser à elle sans être totalement bouleversée. Ma vie à changée depuis ce jour, j'ai changé, j'essaie de faire face à ce chagrin si grand au fond de moi, mais c'est un combat de chaque instant. Ce poème me donne un peu d'espoir et me donne à penser à être plus sereine. Merci

    Posté par Karo, 18 juin 2011 à 00:10
  • L'ABSENCE

    J'aimerais apporter un peu de réconfort à chacun et chacune ayant vécu la perte de quelqu'un de cher; Avec le temps, la peine s'atténue mais chaque jour nous pensons à eux ; une maman nous n'en n'avons qu'une et c'est irremplaçable. En tant que croyante, je suis persuadée qu'un jour nous nous retrouverons tous dans un merveilleux endroit où il n'y a que des joies et du bonheur. Cette espérance fait avancer même si nous avons parfois le coeur gros.
    Bon courage à ceux qui ont de la peine.

    Posté par ouralou, 25 juin 2012 à 18:40
  • POEME DE SOUFFRANCE

    ce poéme je le lis et le relis réguliérement pour tout etre que l'on a aimé la disparition on vit avec mais l'on n'oublie jamais.on se pose des questions que font ils ou sont ils nous voient t ils? y a t il un moment ou notre esprit peut s'envoler vers eux? mais la réalité est que notre esprit est envahi par ces étres chers tant aimé et disparu de notre vie.les images les souvenirs sont ancré en nous par moment ils nous lacérent dans nos moments de profond désespoir ou nous avons besoin d'espoir tendresse douceur.cette phrase m'amour ne disparait jamais je suis seulement passé dans la piéce à coté je suis moi tu est toi enfin ce poéme est gravé en moi

    Posté par vickybar123, 10 septembre 2012 à 18:49

Poster un commentaire